Est ce vraiment une NP ou un muscle spasmé

Hémorroïde, endométriose, syndrome du piriforme...

Modérateur: cousin54

Est ce vraiment une NP ou un muscle spasmé

Messagepar Chris9306 » Ven 22 Jan 2021 20:38

Bonjour à tous,
Je souhaiterais avoir quelques avis de personnes qui auraient pu avoir les memes symptômes que mois.
Il y a 4 mois j'ai commencé à avoir une gêne localisée à droite de l'anus avec une pesanteur anale.
2 mois après je suis réveillé par un spasme violent au même endroit qui a mis 30 min à se calmer. Depuis j'ai une sensation de tension qui s'arrête la nuit et disparaît également en faisant du sport. Néanmoins la position assise déclenche une tension qui devient de plus en plus puissante et douloureuse limite brulure. J'ai du prendre du doliprane à l'op:um tellement j'avais mal il y a quelques jours. J'ai fait 2 examens proctologique et rien à signaler plus irm aussi sans anomalie. Donc après plusieurs recherches il se pourrait que ça soit une NP. J'ai vu un kiné qui m'a examiné et a la palpation du muscle obturateur interne a réveillé une douleur. Néanmoins j'ai toujours un doute que ça soit une NP mais plutôt un muscle spasmé qui n'arrive pas à se détendre ?
Merci d'avance
Chris9306
 
Messages: 6
Enregistré le: Sam 2 Jan 2021 18:18

Re: Est ce vraiment une NP ou un muscle spasmé

Messagepar helene pf » Sam 23 Jan 2021 10:00

bonjour Chris
Ce spasme ano-rectal que tu décris ressemble à une "proctalgie fugace" (en as-tu entendu parlé lors de tes examens proctologiques ?). Ce spasme se déclenche souvent la nuit , peut être très violent, à ne plus savoir dans quelle position se mettre, et dure en général, de quelques minutes à 1/2h .
La brièveté de cette douleur fait que la prise d'un médicament ne s'avère pas utile : la douleur disparaissant comme elle est venue. : Le temps que le médicament fasse effet est identique à celui qui existe pour que la douleur disparaisse d'elle-même !
J'ai beaucoup étudié le problème, en ayant souffert des années. La cause de ce spasme reste assez énigmatique : on évoque le muscle élévateur de l'anus, les sphincters internes et externes, le stress, un positionnement, etc ....
De ma propre expérience, j'ai remarqué une corrélation avec la position couché sur le ventre (?) ; les proctalgies sont devenues nettement moins fréquentes depuis que je ne me mets plus sur le ventre . La relaxation ( inspiration profonde puis expiration très lente) peut aider.
D'autre part, ayant été diagnostiquée "névralgie pudendale" en 2001, aucun médecin n'a pu me dire si un lien existait entre "proctalgie fugace" et névralgie pudendale...... Opérée en 2002 de cette névralgie, j'ai constaté que d'année en année , les proctalgies s'étaient espacées jusqu'à ne plus apparaître ... Mais je ne peux pas affirmer , ni les spécialistes, qu'il y a un lien entre ces 2 types de douleurs ( NP et Proctalgie) .
Parmi les liens à lire à ce sujet :
https://www.snfcp.org/informations-mala ... ie-fugace/
75 ans.NP chronique depuis 1999(qques douleurs + anciennes) opérée D et G à Nantes en 2002, certaines douleurs diminuées très lentement de 40 à 50%. Douleurs restantes + ou-- gérables, + syndrome intestin irritable =>très peu de voiture, assise avec coussin.[ rivotril +paroxétine+ relaxation]
helene pf
 
Messages: 440
Enregistré le: Jeu 1 Mai 2014 16:07
Localisation: Nantes

Re: Est ce vraiment une NP ou un muscle spasmé

Messagepar Chris9306 » Dim 24 Jan 2021 19:22

Bonjour Hélène,
Effectivement j'ai étudié ce syndrome aussi sauf que la tension est désormais permanente hormis la nuit ou debout après une activité physique. Par contre dès que je suis assis je sens cette gêne/tension voir douleur si je ne prends pas de laroxyl. Ma kiné a trouvé une douleur à la palpation de l'obturateur interne donc je me demande si ce n'est pas ce muscle qui s'est spasmé en pleine nuit et qui est resté bloqué...le gastro que j'ai vu n'a meme pas évoqué ce soucis pour lui il n'y a rien lol...
Chris9306
 
Messages: 6
Enregistré le: Sam 2 Jan 2021 18:18

Re: Est ce vraiment une NP ou un muscle spasmé

Messagepar helene pf » Dim 24 Jan 2021 20:41

bonsoir Chris
Dans mon cas,la chirurgie "np" a confirmé que mes nerfs étaient très abîmés au niveau de la pince ligamentaire et du canal d'Alcock ( pour diverses raisons + facteurs aggravants,.. trop long à expliquer ici) . Les douleurs qui me restent sont surtout celles ano-rectales,qui peuvent ressembler à celles que tu ressens.....Ces douleurs augmentent pour moi, lorsque je suis trop longtemps assise , même avec un coussin "np", et sont soulagées en position debout , en marchant un peu ou couchée.
je suis incapable de te dire si, dans ton cas, c'est le muscle contracté (spasmé) qui provoque une névralgie ou l'inverse .....c-a d un nerf abîmé qui provoque le spasme .....En tous cas, je ne dirais pas comme le gastro, qu'il n'y a rien !!!!!... cette remarque-là, je l'ai entendue un certain nombre de fois avant d'être diagnostiquée "np" ........!
Le Laroxyl est fréquemment indiqué pour ces douleurs, il semble efficace et bien supporté.C'est toujours bon à prendre !
bon courage pour la suite .
75 ans.NP chronique depuis 1999(qques douleurs + anciennes) opérée D et G à Nantes en 2002, certaines douleurs diminuées très lentement de 40 à 50%. Douleurs restantes + ou-- gérables, + syndrome intestin irritable =>très peu de voiture, assise avec coussin.[ rivotril +paroxétine+ relaxation]
helene pf
 
Messages: 440
Enregistré le: Jeu 1 Mai 2014 16:07
Localisation: Nantes

Re: Est ce vraiment une NP ou un muscle spasmé

Messagepar Sam8 » Sam 13 Mar 2021 15:56

Bonjour,
Je ne suis pas médecin et je ne connais pas la "proctalgie fugace".
Ce que je connais bien en revanche, c'est la relation entre tension musculaire et névralgie pudendale, en particulier les tensions délétère du piriforme et/ou de l'obturateur interne sur le nerf pudendal.
J'en suis témoin.
L’aponévrose de l’obturateur interne contient le pédicule pudendal et donc peut venir tirer sur le nerf. Si le muscle est spasmé, alors la contrainte s’exerce le temps de la contraction musculaire. Ce spasme peut causer des névralgie pudendales d'intensité variables. Beaucoup de névralgie pudendale sont SANS nerf coincé, mais causées par des tensions musculaires sur le nerf.

Vos symptômes:
Qui disparaît la nuit donc allongé.
Qui augmente en position assise.

Une question: vos douleurs réveillées à la palpation de l'obturateur interne de chaque coté ?
Ou bien ce n'est que du coté droit ?

Un conseil, chercher plusieurs avis de gens compétent concernant la NP et sur l'obturateur interne. Attention aussi aux manipulations.
Neuropathie post-traumatique choc selle VTT sur nerf pudendal droit avec névralgie et compression canalaire. Dysfonction sexµelle, problème érectile, anorgasmie, hypoesthésie (perte de sensibilité) de la verge. Discopathie débutante L5-S1. 45 ans. Lyon.
Opéré en 2019 à Aix-en-Provence par EB.
Sam8
 
Messages: 57
Enregistré le: Sam 20 Fév 2021 14:57

Re: Est ce vraiment une NP... - En voie de guérison ?

Messagepar Chris9306 » Sam 20 Mar 2021 15:34

Bonjour Sam et Hélène,

Merci pour vos réponses.

Je reviens aux nouvelles afin de résumé ma situation et l'évolution afin de pouvoir peut être aider d'autres personnes:

- Fin septembre: apparition d'une tension/gène à droite de l'anus + pesanteur anale de temps en temps mais sans douleur à la position assise et disparaissant après une activité sportive + la nuit
Aucun autre symptôme digestif

- Mi novembre: Réveil la nuit par des coups de poignards dans le rectum

- Début décembre: Prise de rdv pour une rectosigmoidoscopie car la position assise devient très gênante voir douloureuse.
Résultat RAS

- Janvier: 2ème consultation car douleur assise de plus en plus intense mais soulagée debout ou la nuit, douleur au plus haut le soir, résultat RAS de nouveau + IRM RAS

Je précise qu'aucun médicament ne m'a soulagé hormis le doliprane à l'op:um que j'ai du prendre une fois tellement je n'en pouvais plus, douleur d'une intensité de 8 à devenir dingue.

Douleurs de type: Gène intra rectale comme si on vous rongez de l'intérieur, tension/brulure douloureuse autour de l'anus qui vous remonte derrière les dents

Par hasard j'essaye du Laroxyl que ma femme prenait pour une névralgie et la miracle plus de douleur au bout de 2 jours, une légère tension tout au plus. Je me dis donc que c'est nerveux et je découvre la névralgie pudendale.
Je trouve les coordonnées d'une kiné spécialisée dans la névralgie pudendale et la consulte à Annecy 74.
Elle me fait un bilan et me dit qu'il y a une douleur/contracture à l'insertion du muscle obturateur là ou passe le nerf donc il y a de forte chance que ca soit une névralgie pudendale.
J'arrête le Laroxyl 2 semaines après et bim réapparition de la douleur (peut être un peu moins intense).
J'ai essayé pleins de choses sans vraiment d'efficacité: Millepertuis, teinture de buplèvre, GABA, auriculothérapie

Nous sommes fin mars et j'ai fait des séances de kiné à raison de 1x par semaine depuis janvier et je dois dire qu'il y a une amélioration, je peux rester assis avec au pire cette gêne intra rectale mais la tension n'est plus là et la douleur est supportable sans rien prendre. On est loin de la normalité d'avant mais c'est supportable.

Je consulte tout même une gastro entérologue début avril que ma kiné m'a recommandée et qui connait la np afin d'avoir un avis médical concret.

Je fais également des étirements tous les jours de l'obturateur + muscles autour pour ne pas avoir de tension + sport tous les jours (je suis très sportif à la base) + massage au rouleau en mousse.

Bon courage à tous et à bientôt
Chris9306
 
Messages: 6
Enregistré le: Sam 2 Jan 2021 18:18

Re: Est ce vraiment une NP ou un muscle spasmé

Messagepar Chris9306 » Ven 9 Avr 2021 16:12

Bonjour à tous,

Je reviens vers vous après mon 3ème rdv chez un gastro entérologue que ma kiné connait.
Résultat elle n'a rien vu de spécial hormis des petits hémorroïdes internes congestionnés mais qui selon elle ne sont pas la cause de mes douleurs et je dois faire une irm lombo sacrée avant le 30 juin où je la reverrai.
Pourtant mes douleurs sont toujours là sous forme de gêne/douleur haute dans le rectum plutôt localisée des deux côtés du sacrum ainsi que des brulures/pressions-gênes latéralisées dans l'anus aléatoires dans la journée.
A vrai dire je reprends du Laroxyl à raison de 4 gouttes par jour pour le moment car j'en ai un peu marre de souffrir sans raison.
C'est sur que les douleurs ne sont plus aussi intenses qu'il y a 2 mois mais elles occupent quand même mon esprit une bonne partie de la journée.
Je revois ma kiné la semaine prochaine et je ferai le point avec elle.

A bientôt
Chris9306
 
Messages: 6
Enregistré le: Sam 2 Jan 2021 18:18

Re: Est ce vraiment une NP ou un muscle spasmé

Messagepar Chris9306 » Mer 14 Avr 2021 13:14

Bonjour à tous,

Retour de chez ma kiné et c'est bien le même endroit qui est contracturé soit l'insertion du muscle obturateur interne et qui irrite le nerf pudendal.
De nouveau travail sur le muscle en intra rectal avec massage et contracté relâché.
Le résultat est net après la séance plus aucune tension ni douleur même assis.

Donc voici le bilan de ce qui marche pour moi et ce qui n'a pas eu de résultat:

Je me permets de faire un résumé à chaque fois car chaque cas est différent et ce qui fonctionne pour moi ne sera peut être pas applicable à d'autres.
Tout a commencé par 2 mois avec une tension musculaire à droite et des crampes dans le rectum une fois en pleine nuit donc un potentiel syndrome myofascial sans cause traumatique ni lésion du nerf pudendale. Après ces 2 mois la douleur s'est installée donc le nerf pudendal a surement été irrité petit à petit.
Il existe également plusieurs formes de névralgies pudendales, bénignes, régressives et stables et pour ma part je pencherai pour une forme régressive avec une augmentation de la douleur jusqu'à son pic en décembre et janvier puis une diminution progressive jusqu'à maintenant.

Ce qui marche pour moi:

- Clairement la kinésithérapie du plancher pelvien et elle doit se faire au plus vite
- Le sport (sans douleur), il permet le relâchement et l'équilibre musculaire, une bonne circulation sanguine dans les tissus ainsi qu'une bonne mobilité afin de ne pas compresser/irriter le nerf.
Pour ma part c'est la marche à pieds, course à pieds et musculation (bas du corps) qui sont le plus efficace.
- le Laroxyl (5-6 gouttes en ce moment). J'étais retissant à prendre quoi que ce soit car pas trop médocs mais la douleur quotidienne a eu raison de moi et le Laroxyl m'apporte un réel soulagement de ces douleurs neuropathiques insupportables (brulures à l'anus, sensation d'écorchure, gêne intra rectale) et il permet également d'agir comme myorelaxant sur les tensions musculaires. De plus j'ai pu lire pas mal d'articles disant que le Laroxyl pris sur une durée suffisante peut des fois suffire à faire disparaitre les douleurs. Je n'ai pas d'effets secondaires hormis une légère fatigue les 3 premiers jours.
- La posture, s'assoir sur les ischions et non vers l'arrière sur le sacrum
- L'assise est également importante car pour ma part une assise trop molle exerçant une pression sur l'anus va réveiller plus de douleurs

Ce que j'ai essayé et qui ne m'a rien apporté hormis de dépenser mon argent pour rien:

- Suppléments, compléments alimentaires divers: Millepertuis, teinture de buplèvre, oméga 3, GABA, Tyrosine, décontractant musculaire sur ordonnance ou libre en pharmacie, euphytose ou autre connerie en pharmacie, huiles essentielles...

- Méthodes douces ou alternatives: Auriculothérapie, acupuncture, massage méridiens

Les analyses que j'ai pu faire afin d'écarter d'autres causes:
Rectosigmoidoscopie
Analyses bactério mycologique
Analyses de sang
IRM pelvienne
IRM lombo sacrée prochainement
3 gastro entérologue consultés

Liens utiles:
http://www.douleurchronique.fr/doulpelviennes.html
https://www.centre-gynecologique-lavanc ... -pudendale

Voilà en espérant que ce partage d'informations permettra d'aider certaines personnes.
Bonne journée
Chris9306
 
Messages: 6
Enregistré le: Sam 2 Jan 2021 18:18

Re: Est ce vraiment une NP ou un muscle spasmé

Messagepar Sam8 » Sam 29 Mai 2021 12:34

Bravo pour vos retours.
Neuropathie post-traumatique choc selle VTT sur nerf pudendal droit avec névralgie et compression canalaire. Dysfonction sexµelle, problème érectile, anorgasmie, hypoesthésie (perte de sensibilité) de la verge. Discopathie débutante L5-S1. 45 ans. Lyon.
Opéré en 2019 à Aix-en-Provence par EB.
Sam8
 
Messages: 57
Enregistré le: Sam 20 Fév 2021 14:57

Re: Est ce vraiment une NP ou un muscle spasmé

Messagepar Chris9306 » Jeu 3 Juin 2021 13:10

Hello à tous,

Voilà je reviens aux nouvelles.
J'ai vu deux fois un ostéopathe sur recommandation de ma kiné qui travaille en interne.
Il libère le nerf depuis le piriforme jusqu'en bas et je peux vous dire qu'on dérouille pendant la séance. J'ai suivi son protocole après la première séance à raison de 3 footings de 10min, 15min et 20min légers avec minimum 1 jour de repos entre chaque jusqu'à la deuxième séance pour relâcher les muscles. Pas de musculation du bas ni squat.
La tension de l'anus jusqu'en haut du rectum a diminué et devient plus tolérable en restant assis. J'ai donc arrêté le Laroxyl néanmoins certaines douleurs persistent en fonction de l'assise.
Ce qui m'étonne est qu'en parcourant le forum j'ai pu voir le témoignage d'une dame parlant d'une douleur latérale de l'anus jusqu'en haut du rectum et elle évoque le releveur de l'anus.
C'est exactement cette douleur que j'ai comme ci on me tiré sur le côté de l'anus et en haut du rectum (surtout quand il est plein) quand je reste trop assis.
En faisant des recherches j'ai pu voir que le releveur a un impact sur les hémorroïdes et je me demande si ce n'ai pas simplement la contracture du releveur qui m'a déclenché ces douleurs en tirant sur les hémorroïdes internes et en créant ces sensations de brulures plus tiraillement sachant que la gastro entérologue m'a dit que j'avais les hémorroïdes un peu congestionnés. De plus quand j'appuie en haut du canal sur les côtés avec le doigt je ressens cette brulure. Les douleurs sont également réveillées au passage des selles.
J'utilise une crème Fitoroid dont une dame parlait également sur le forum et ça soulage vraiment les sensations de brulures mais j'aimerais savoir qui a déjà essayé une crème inhibiteur du canal calcique qu'on utilise en cas de fissure et qui sert à détendre les muscles du sphincter ?

Merci d'avance
Chris9306
 
Messages: 6
Enregistré le: Sam 2 Jan 2021 18:18


Retourner vers Associées, secondaires ou consécutives à la névralgie pudendale

RUBRIQUE SANTE

PudendalSite vous propose plusieurs articles medicaux. Nous vous proposons une fiche complete sur la prostatite aigue ou chronique ainsi que sur la maladie de Lyme par piqure de tique.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 0 invités