Nouveau venu avec douleurs persistantes

Le nerf, les causes, les symptômes

Modérateur: cousin54

Re: Nouveau venu avec douleurs persistantes

Messagepar helene pf » Lun 4 Avr 2022 12:16

bonjour Franri ,
comme tout le monde , j'ai cherché aussi les causes ou origines du problème "np" .... j'en ai trouvé plusieurs possibles....(*)
Il est vrai que les ostéopathes pensent que certains problèmes découlent de chutes ou autres , même survenues des années avant , sans qu'il y ait eu un problème sur le moment.
L'IRM permet-il de voir tout ?? état des muscles , ligaments , nerfs ....?

(*)" prédisposition anatomique de naissance" des nerfs prisonniers entre les ligaments, muscles et veines ( vue pendant la chirurgie"np") ; bassin incliné d'1cm, chute sur les fesses , beaucoup de sport aggravant: tennis, hockey/gazon, dériveur, beaucoup de voyage en voiture etc...... Bon , c'est fait, c'est fait ! :twisted:
76 ans.NP chronique depuis 1999 (à 53 ans) opérée D et G à Nantes en 2002, certaines douleurs diminuées de 50% ou plus. Douleurs restantes (ex: ano-rectales) gérables, + syndrome intestin irritable =>très peu de voiture, assise avec coussin.[ rivotril +paroxétine+ relaxation]
helene pf
 
Messages: 474
Enregistré le: Jeu 1 Mai 2014 16:07
Localisation: Nantes

Re: Nouveau venu avec douleurs persistantes

Messagepar helene pf » Lun 4 Avr 2022 12:32

Causes :
j'ai oublié la cause principale !..... 1 accouchement difficile avec forceps et épisiotomie .
76 ans.NP chronique depuis 1999 (à 53 ans) opérée D et G à Nantes en 2002, certaines douleurs diminuées de 50% ou plus. Douleurs restantes (ex: ano-rectales) gérables, + syndrome intestin irritable =>très peu de voiture, assise avec coussin.[ rivotril +paroxétine+ relaxation]
helene pf
 
Messages: 474
Enregistré le: Jeu 1 Mai 2014 16:07
Localisation: Nantes

Re: Nouveau venu avec douleurs persistantes

Messagepar Franri » Ven 13 Mai 2022 13:15

Bonjour à tous,

Je reviens donner quelques nouvelles de ces dernières semaines.
Il me semblait sentier un léger mieux depuis la fin du mois de mars, les douleurs étant moins vives et moins difficiles à supporter - sans pour autant que ce soit résolu - et ce en prévision de mes prochains RDV.

Or, depuis quelques jours, alors que mes problèmes se situaient plutôt côté gauche, je rencontre des difficultés droit, avec véritablement des difficultés pour rester assis, et des sensations de fugaces et lègères mais existantes décharges électriques. Du fait que j'ai initialement des difficultés pour rester assis côté gauche, je compensais en m'asseyant sur ma fesse droit, mais cette surcompensation ne provoquerait-il pas également des douleurs ?

Si cela perdure, je devrais peut être regarder l'état de mon nerf clunéal...
NP d'origine canalaire. Premiers symptômes apparus en oct. 2019. Diagnostic de la NP en oct. 2021. Actuellement : kiné + Lyrica 150mg/j.
Franri
 
Messages: 18
Enregistré le: Ven 11 Fév 2022 10:53

Re: Nouveau venu avec douleurs persistantes

Messagepar helene pf » Dim 15 Mai 2022 15:22

bonjour Franri

désolée de voir tes douleurs s'amplifier . Pas facile de distinguer la névralgie pudendale de la névralgie clunéale .....ces nerfs sont très proches dans leur trajet . voir par ex ( entre autres ) :
https://www.reflexosteo.com/blog-sante- ... pathie-529
bon courage
76 ans.NP chronique depuis 1999 (à 53 ans) opérée D et G à Nantes en 2002, certaines douleurs diminuées de 50% ou plus. Douleurs restantes (ex: ano-rectales) gérables, + syndrome intestin irritable =>très peu de voiture, assise avec coussin.[ rivotril +paroxétine+ relaxation]
helene pf
 
Messages: 474
Enregistré le: Jeu 1 Mai 2014 16:07
Localisation: Nantes

Re: Nouveau venu avec douleurs persistantes

Messagepar Franri » Lun 23 Mai 2022 12:26

Bonjour helenepf,
Merci pour ton mot.
Effectivement ma situation est difficile depuis une 15aine de jours, sans réel motif apparent.
J'ai le muscle du périnée très tendu de part et d'autre à hauteur des ischions. Je le sens serré, même debout ! Quand cela serre beaucoup ça chauffe, voire brûle légèrement
Quant à la position assise, elle est très difficile à supporter. Que s'asseoir soit difficile, bon on s'arrange... mais quand les douleurs existent, même debout, c'est plus difficile à encaisser !
J'essaie beaucoup de choses en ce moment, les étirements, des décontractants, mais rien n'apaise réellement. C'est assez curieux car je ne sais pas si le muscle se tend en raison de douleurs, ou en prévision de douleurs (comme si inconsciemment), l'esprit anticipait les douleurs.
C'est là que je me rends compte il s'agit vraiment d'un rapport et d'une gestion de la douleur, et que celle-ci peut s'ancrer dans le cerveau. En tout cas, tout me semble devenir une épreuve.
Malgré tout, j'ai de la chance sur deux points : 1/ je continue à travailler, 2/ les nuits sont plutôt bonnes.
J'essaie de garder le moral, en regardant dans le rétro, me disant que des périodes meilleurs ont suivi des périodes difficiles, et en regardant devant, en prévision de mes futurs RDV (fin juin).
Bon courage à tous !
NP d'origine canalaire. Premiers symptômes apparus en oct. 2019. Diagnostic de la NP en oct. 2021. Actuellement : kiné + Lyrica 150mg/j.
Franri
 
Messages: 18
Enregistré le: Ven 11 Fév 2022 10:53

Re: Nouveau venu avec douleurs persistantes

Messagepar helene pf » Lun 23 Mai 2022 15:56

Franri,
Il est très difficile de trouver "anatomiquement" la cause des douleurs "np"....
Pendant mes longues années d'expérience "np", j'ai plutôt recherché à repérer ce qui augmentait les douleurs ou changeait leur localisation .Mes conclusions :
ce qui peut augmenter l'intensité ou un changement de localisation :
- assise trop longtemps, déplacement assis en voiture, bus , tram ou train.
- mauvaise posture pour un effort ; bricolage ou jardinage penché en avant.
- porter , pousser ou tirer une charge trop lourde .
- changement de temps atmosphérique : dépression et arrivée de la pluie ( ....prévision meilleure que la météo !!! eh oui )

Quant à savoir si c'est un muscle qui se contracte et provoque la douleur ..ou l'inverse ? la douleur joue dans la contraction d'un muscle. La sensation de douleur brûlante vient de la souffrance d'un nerf , qui provoque comme une inflammation ( par libération de la "substance P et d'histamine; j'en avais déjà parlé) qui se diffuse alentour .
On entend souvent parler de "mémoire de la douleur" , je préfère dire que la douleur s'imprime dans le cerveau en le fragilisant , et à la longue, laissant une "hypersensibilité " face à une nouvelle douleur.
tu écris : " C'est assez curieux car je ne sais pas si le muscle se tend en raison de douleurs, ou en prévision de douleurs (comme si inconsciemment), l'esprit anticipait les douleurs."
J'ai aussi cette impression, lorsque je marche, le début de douleur ( anale ou périnéale) me fait parfois me déséquilibrer comme pour freiner la douleur .
Ce qui m'apaise le mieux la douleur :
- le froid avec une poche de gel placée sous le périnée ;)
- des exercices de relaxation par la respiration et la visualisation appris en séance de sophrologie de groupe pendant quelques années .
Comme toi : " J'essaie de garder le moral, en regardant dans le rétro, me disant que des périodes meilleures ont suivi des périodes difficiles "
courage !
76 ans.NP chronique depuis 1999 (à 53 ans) opérée D et G à Nantes en 2002, certaines douleurs diminuées de 50% ou plus. Douleurs restantes (ex: ano-rectales) gérables, + syndrome intestin irritable =>très peu de voiture, assise avec coussin.[ rivotril +paroxétine+ relaxation]
helene pf
 
Messages: 474
Enregistré le: Jeu 1 Mai 2014 16:07
Localisation: Nantes

Re: Nouveau venu avec douleurs persistantes

Messagepar Franri » Mer 10 Aoû 2022 15:16

Bonjour à tous,

J'en profite pour rebondir sur le mot d'hélène pf pour donner des nouvelles de ma situation.

Je vais mieux depuis mon dernier message du mois de mai. Je n'ai plus de douleur inflammatoire - et notamment la sensation de cuisson que j'ai eue de manière assez prononcée. Je pense qu'à la faveur d'une position assise prolongée, j'ai dû écraser sérieusement le nerf ce qui a provoqué cette douleur lancinante et même en position debout pendant plusieurs semaines.

Mes douleurs se sont réduites même si la station assise "normale" demeure compliquée. J'ai eu un coussin KOHL que j'utilise notamment en voiture et qui petit à petit a permis de diminuer l'inflammation. Je pense qu'il m'a fait beaucoup de bien. Le traitement en médicament a été réajusté, et j'utilise en TENS depuis 1 mois et 1/2 qui, à mon avis, ne me fait pas de mal.

Je reviens de vacances qui m'ont été très profitable avec très peu de douleur, et parfois quasiment aucune ! (ce qui était inespéré il y a quelques mois). Le fait de casser les habitudes, d'être souvent en mouvement et assez peu assis finalement m'a permis de passer de bonnes vacances. Et les bains (en mer ou en piscine) sont très bénéfiques également.

Pour autant en dépit de ces améliorations, ma situation n'est pas complètement réglée. La station assise normale demeure compliquée. Se pose pour moi la question d'une opération, après consultation avec différents médecins. Je me laisse l'été pour réfléchir, pour moi le prochain RDV est en septembre.

Voilà en quelques mots, bon été à tous !
NP d'origine canalaire. Premiers symptômes apparus en oct. 2019. Diagnostic de la NP en oct. 2021. Actuellement : kiné + Lyrica 150mg/j.
Franri
 
Messages: 18
Enregistré le: Ven 11 Fév 2022 10:53

Re: Nouveau venu avec douleurs persistantes

Messagepar helene pf » Ven 12 Aoû 2022 08:37

Franri ,
merci de donner de tes nouvelles .. surtout lorsqu'elles sont meilleures . C'est toujours réconfortant , plutôt que de lire les témoignages de souffrances chroniques .....
Comme quoi, les vacances peuvent aider à découvrir ce qui peut atténuer les douleurs "np" .... je te cite :

" Je reviens de vacances qui m'ont été très profitable avec très peu de douleur, et parfois quasiment aucune ! (ce qui était inespéré il y a quelques mois). Le fait de casser les habitudes, d'être souvent en mouvement et assez peu assis finalement m'a permis de passer de bonnes vacances. Et les bains (en mer ou en piscine) sont très bénéfiques également."

En effet, être souvent en mouvement et peu assis est le,meilleur des remèdes ! ainsi qu'être en apesanteur dans l'eau !... encore faut-il pouvoir le faire ;)
Bonne continuation .
76 ans.NP chronique depuis 1999 (à 53 ans) opérée D et G à Nantes en 2002, certaines douleurs diminuées de 50% ou plus. Douleurs restantes (ex: ano-rectales) gérables, + syndrome intestin irritable =>très peu de voiture, assise avec coussin.[ rivotril +paroxétine+ relaxation]
helene pf
 
Messages: 474
Enregistré le: Jeu 1 Mai 2014 16:07
Localisation: Nantes

Précédente

Retourner vers Névralgie pudendale

RUBRIQUE SANTE

PudendalSite vous propose plusieurs articles medicaux. Nous vous proposons une fiche complete sur la prostatite aigue ou chronique ainsi que sur la maladie de Lyme par piqure de tique.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 14 invités